Nos agayons

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - neck warmer

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 12 décembre 2012

Camping

Et non, je ne suis pas partie camper (je trouve qu'il fait trop froid ces derniers temps pour ça). Mais il s'agit du nom d'un châle que j'ai tricoté dernièrement. Je cherchais quelque chose de nouveau, j'ai donc cherché des modèles de châles de forme autre que triangulaire. Pourquoi ce modèle précis? Juste parce que j'ai bien aimé la petite histoire qui allait avec. J'ai donc opté pour un demi-cercle (pour qu'aucune mauvaise langue ne me fasse remarquer que j'ai tricoté une nappe). 

Pour se faire, j'ai utilisé des écheveaux de laine que j'avais filé à la main. La fibre avait été achetée lors de mon petit voyage de l'autre côté de l'hémisphère, en Tasmanie plus exactement. Il s'agit d'un mélange de mérinos et de soie (si mes souvenirs sont bons...)

 

(désolée pour la qualité des photos prises à la lumière artificielle, mais il fait vraiment gris à Paris depuis quelques mois...)

et j'ai fait ça avec (mais il me reste tout de même un peu moins d'un écheveau encore dans mon stock)

Et pour la petite histoire, il s'agit d'éléments de la vie au camping d'Elizabeth Zimmerman (EZ pour les tricoteuses chevronnées). On peut y voir les empreintes de pas de son chat (au centre), puis deux séries de feuilles différentes qui représentent ses promenades en forêt (ou dans les bois), puis sur la bordure la rivière qui la traversait. C'est poétique, non? 

Du coup, moi, ça me faisait penser à mon voyage en van, en camping sauvage, en Nouvelle-Zélande et en Tasmanie (même si je n'ai pas de chat).

mercredi 28 novembre 2012

Mariposa

Lors de mon week end à Barcelone cet été (sous la canicule), je suis passée chez All you knit is love, une petite boutique de laine. Rien que le nom du lieu sonnait bien. J'y ai trouvé une nana super sympa avec qui j'ai discuté un peu filage (ils y donnent des cours) et j'ai craqué pour deux écheveaux de laine teintes à la main (baslace 800) de Greta and the fibers, un merveilleux mélange d'alpaga et de soie (70/30), un pour ma SIL (sista in law) et l'autre pour moi. Je ne savais pas encore quel modèle j'utiliserai pour cet écheveau tout doux, mais en rentrant, et en fouillant sur Ravelry, j'ai trouvé un châle super joliii.

Mariposa, qui veut dire papillon, est un modèle super facile à suivre, très bien écrit. Ma môman qui l'a vu m'a demandé le patron que j'avais imprimé et après lui avoir expliqué le montage des mailles et des différents points à utiliser, en a déjà tricoter deux de son côté! J'ai terminé ce châle début octobre et j'ai mis un peu de temps avant de le bloquer, mais ça y est, il est prêt! 

mardi 17 janvier 2012

Leafy Bow

Toujours dans la liste de mes commandes post-Noël, j'avais une demande de Belle-Soeur (BS). Lorsqu'elle m'avait emmené au marché de Uzès un samedi matin, nous étions passées dans une petite mercerie (désolée, je ne me souviens plus vraiment du nom... mais c'était très joli), et parmi les quelques modèles exposés, il y avait une petite écharpe/cache-col qui se fermait par une boucle (un modèle très vintage et déjà vu sur Ravelry). Elle le trouvait très joli en vert.

Forcément, moi du vert, je n'en ai pas beaucoup dans mon stock... En revanche, de la laine à teindre, il m'en reste encore quelques écheveaux! Alors ni une ni deux, je teins deux écheveaux (pour avoir le choix) en vert et je dois vous dire que j'adoooore le résultat!

Pour la petite écharpe, j'ai pris le vert clair qui me fait penser à un vert un peut citronné. Une fois encore, j'ai presque suivi le modèle à la lettre. J'ai modifié le nombre de maille pour le corps de l'écharpe et après avoir lu quelques commentaires, j'ai préféré monté la deuxième feuille à part, avec sa boucle avant de la coudre à la première partie.

Le modèle est super chou (de mon humble avis) et super rapide à réaliser (à peine une journée sans compter la teinture). Tricoté en 3.25mm.

lundi 16 janvier 2012

Bleu Annis

Dans ma To-do liste rapportée du Sud, il y avait une commande de Beau-Papa (BP) pour la Mamie. Il m'a demandé un petit quelque chose pour lui réchauffer un peu les épaules durant l'hiver. Ce qu'il faut savoir c'est que la Mamie habite dans les Pyrénées et que oui, les journées et les nuits y sont fraîches.

Alors j'ai regardé dans mon stock, demandé l'avis du Nhom pour la couleur et ai cherché sur Ravelry un joli petit modèle. J'ai finalement opté pour l'Annis, un modèle qui a été adopté pour le blogosphère tricotesque depuis un bon moment maintenant. La nouveauté pour moi, c'est qu'il faut faire des noppes (sorte de bouboules intégrées au tricot)!

Un tricot super rapide à réaliser, ça m'a prit deux jours et j'ai presque suivi le modèle à la lettre... Tricoté en 5.0mm avec la Gloss Lace de Knit Picks en ultramarine.

dimanche 8 janvier 2012

De l'art du blocage

Lorsque j'ai commencé le tricot, je n'avais aucune idée de ce qu'était le blocage. D'ailleurs, mon tout premier châle n'a jamais été bloqué et je pense que ça se voit un peu... mais comme la laine est un peu épaisse, ce n'est pas très grave. En revanche, dès qu'on tricote de la dentelle, il faut impérativement bloquer l'ouvrage parce qu'une fois le tricot terminé, ça ne ressemble pas à grand chose... C'est tout fripé, tout pas beau, on ne voit pas les motifs. Et sur les tricots "classiques", le blocage sert à lisser les mailles, faire ressortir les motifs comme les torsades par exemple et surtout de mettre le tricot à la bonne taille!

Il y a plusieurs méthodes, moi j'utilise celle qui nécessite beaucoup d'épingles... ;-( (oui, il existe des kits pour bloquer les ouvrages plus joliment, mais c'est en rupture de stock depuis quelque temps déjà...)

Bref, ce que fais : je fais tremper mon ouvrage dans de l'eau chaude (du robinet, ça suffit) avec un peu de mir laine (j'en profite pour laver un peu). Ensuite, faut essorer sans tordre, je presse à deux mains et pour éviter que ça ne dégouline de partout, j'enroule l'ouvrage dans une serviette éponge et je piétine pour que absorbe bien le maximum d'eau.

Ensuite, c'est la mission mousse +  épingles. Ce sont des morceaux de mousse d'un tapis de jeu pour enfant que j'utilise (j'ai récupéré ça chez Clumsy, c'est super pratique). Et là, le plus dur reste à faire : épingler le tricot aux dimensions désirées, quitte à tirer assez violemment dessus. J'ai tendance à me battre avec des morceaux de mousse qui se relèvent, parce que forcément j'en ai pas assez et que je suis obligée de recourir au système D. 

Mais finalement, ça se passe plutôt bien, j'ai réussi à bloquer tous mes châles comme ça.

En revanche, ce qu'il faut savoir, c'est que cette technique ne marche qu'avec ce qu'on appelle les fibres naturelles, c'est-à-dire, toutes les fibres animales, et pas du tout avec l'acrylique.

Alors pour celles qui voudraient bloquer un ouvrage tricoté en acrylique, il existe la technique "vapeur" qui contrairement à l'autre n'est pas réversible (du tout!). Je ne l'ai jamais tenté (en même temps, je n'utilise que très très rarement de l'acrylique), mais apparemment, on utilise la vapeur du fer à repasser pour tuer la fibre acrylique (d'où le côté irréversible de ce blocage). On étire aux dimensions voulues et hop! un coup de vapeur et c'est fini. L'avantage, on n'est pas obligé de rebloquer après chaque lavage...

Sur les photos, il s'agit du cadeau de Noël de Clumsy : un joli Rock Island tricoté avec de la laine Pierrot Yarns, bleu marine. Tricoté en aiguilles n°4.

jeudi 15 décembre 2011

Rock Island

Alors voilà, la semaine dernière, je me promenais sur Ravelry (retrouvez moi sous le pseudo dexterL) et là, je tombe en extase devant l'un des derniers modèles publiés par Brooklyn Tweed. Le hic, c'est que contrairement à la majorité des modèles que j'utilise, celui-ci est payant... hmm... tout ça ne m'arrange pas forcément... Ce n'est pas très grave, me dis-je alors, je peux toujours me l'offrir pour les fêtes de fin d'année! Mais avant de me lancer, je demande conseil auprès de Clumsy, pour voir si ça vaut le coup, si le modèle est vraiment aussi sympa que je le pense (ou si j'ai vraiment mauvais goût... ça peut arriver!) enfin tout ça quoi.

J'ai eu du bol, Clumsy a été très emballée par le modèle également et hop! dans la foulée me dit que ça sera mon cadeau (ça lui évite aussi de se creuser la tête) et que si si, c'est bon, c'est fait! Ca s'est passé super vite, j'ai à peine eu le temps de m'en rendre vraiment compte! Bref, j'étais super super contente jusqu'à ce qu'elle me dise qu'il fallait que je patiente jusqu'au 25 ;-( qu'elle m'enverrait le .pdf par mail programmé... Alors vous vous en doutez, j'ai négocié : un châle (ce modèle même) pour elle si j'ai le patron tout de suite parce que voilà, je n'ai plus de projet en cours (enfin si, un, mais c'est pas pareil....) et il faut que je m'occupe...

Il nous reste encore 10 jours avant le 25, vous en déduisez donc que Clumsy a cédé, sinon, je ne vois pas vraiment l'intérêt de ce billet.

Et oui!!! Elle a cédé! J'ai eu le patron et j'ai démarré mon châle dès le lendemain. Je savais exactement quel fil j'allais utiliser : la Tosh Lace que j'avais acheté lors de mon petit voyage à New York en mai dernier, chez Knitty City.

 coloris Oxblood

Démarré le 8 décembre, tricoté en aiguilles n° 4, je l'ai terminé le 13 en début de soirée (je le dis franchement, ça a été une petite obsession...). Et je l'ai bloqué dans la soirée.

Ce qu'il faut savoir sur ce modèle c'est que contrairement à tous les autres châles que j'ai pu tricoter, celui-ci démarre par la bordure (tricotée à part, ça m'a parut looooong!) et finit par des rangées de plus en plus courtes au centre. J'ai beaucoup aimé le tricoter et finir de plus en plus vite c'est quand même plus rigolo que de terminer par des rangs de plus en plus longs...

Bref, le blocage s'est bien passé (même si j'ai galéré parce que je n'ai pas assez de mousse... la preuve en image)

Et maintenant, bloqué : 

La Tosh Lace est vraiment agréable à travailler, fournie dans une quantité plus que suffisante (114g pour 868m), il m'en reste encore 53g!

jeudi 9 juin 2011

Laminaria(s)

C'est un modèle que j'avais dans ma to-do list depuis un moment, mais je n'avais jamais eu l'occasion de le réaliser, alors là, hop, deux d'un coup!

D'abord, pour faire un cadeau à ma Belle-Soeur, j'ai utilisé la pelote de mohair/soie vieux rose sur lequel j'avais flashé lors du salon AEF. Ne me souvenant plus très bien du métrage, je me suis juste fiée au poids et ai réalisé la version "shoulderette" du Laminaria. (et là, il me reste encore un peu de laine). Tricoté en 3.5 mm, ça m'a pris cinq jours (du 25 au 30 mai).

1m15 d'envergure pour environ 65 cm de hauteur

Après ce premier succès, je me suis lancée dans le grand modèle (shawl), cette fois-ci pour moi, avec du 3ply cachemire de chez Colourmart (oui, mon cadeau de noël résiste, il m'en reste encore!). J'ai donc pu (presque) finir mon châle entièrement, sauf qu'arrivée à une trentaine de mailles de la fin, je me suis rendue compte que je n'avais pas assez de fil (aargh!). Pas de panique, j'y avais pensé, je choisis un fil contrastant juste pour fermer mes mailles et le tour est joué! C'est discret mais très joli. :) . Tricoté en 4.0 mm, celui-ci m'a demandé un peu plus de temps : 8 jours (du 1er au 8 juin... sachant que je n'ai pas pu y toucher du tout le jour où on a travailler sur le balcon).

Sur les photos, les couleurs diffèrent un peu, mais la vraie couleur est celle qui se rapprochent de la deuxième photo...

1m95 d'envergure pour environ 1m de hauteur (au centre)

Le Nhom m'a fait la remarque comme quoi j'allais tout de même plus vite qu'avec le tout premier châle que j'avais réalisé! Un Ishbel qui m'avait pris un temps fou (normal quand on fait et défait les 4 premiers rangs plusieurs fois parce qu'on ne sait pas vraiment monter un châle par le milieu...).

Sur ce modèle, aucune vraie difficulté sauf éventuellement lors des augmentations de deux à neuf mailles (alors que de 3 à 9, aucun problème... bizarre, non?), mais c'est juste parce que ça coince un petit peu sur les aiguilles. 

mardi 22 mars 2011

rainbow shawl

Pour faire suite à ce billet, j'ai enfin fini de tricoter mon rainbow shawl! Il est énooorme! ^^

Pour le modèle, j'ai utilisé une technique classique de châle triangulaire, en commençant par le milieu haut, avec des augmentations à tous les rangs sur les côtés, et tous les deux rangs au centre.

Les rayures sont réalisées en alternant l'uni et les couleurs tous les deux rangs. Alors voilà, je ne suis pas mécontente du résultat! Les couleurs sont pétantes, la bouclette rend l'ensemble super moelleux, pile poil ce qu'il fallait pour commencer le printemps!

dimanche 20 février 2011

Horai

Alors non, il ne s'agit pas d'un cri de guerre (ou d'autre chose), mais le nom du modèle qui m'a tapé dans l'oeil et qui était juste parfait pour mes deux écheveaux de mohair/soie achetés chez Habu lors de l'AEF.

Tricoté en 5.5 mm pour un effet aérien, j'obtiens en utilisant la totalité de mes écheveaux (en fil simple), une belle écharpe d'environ 30 cm de large et 1m90 de long. Honnêtement, enroulée autour du cou, cette écharpe donne l'impression de s'être emmitouflée dans un nuage. C'est extrêmement doux, c'est du pur bonheur. Et niveau couleur, c'est entre le violet, le vert de gris, des petites pointes de blanc nacré... bref, cette couleur porte bien son nom de "black pearl" car elle reflète très bien toutes les nuances possible des perles noires.

Je vous laisse voir ça de vous-même :

lundi 17 janvier 2011

Raindrops

Un titre qui va bien avec la météo du moment... Mais dans notre cas, il s'agit d'un de mes tricots de vacances, le fameux châle que j'ai tricoté dans le train.

Un grand châle comme on les aime, on peut trouver le patron sur Ravelry, ou bien . Le motif est facile à suivre, mais il faut vraiment bien faire attention au 6ème rang... il n'y a pas QUE des mailles envers...

Enfin voilà la petite photo qui va bien :

dimanche 12 décembre 2010

Du yack!!

Alors voilà, avec la grosse pelote de laine et yack qui me restait, j'ai tricoté une jolie écharpe au Nhom (bah oui, le pauvre, il n'a rien qui lui tienne chaud au cou...)

Après avoir tenté plusieurs motifs, je me suis finalement rabattue sur le classique point de riz (valeur sûre!)

L'écharpe tricotée en 3.5mm, jusqu'à ce qu'il ne me reste plus du tout de fil...

C'est beau, hein? :-D

Vent de sable

La semaine dernière, en passant à La Droguerie, je me suis fait un petit cadeau : 200g de Soyeuse (un mélange 50% bébé alpaga / 50% soie)

Je me suis tricotée un grand col tout doux doux pour me tenir le cou au chaud (et ça marche!)

 roulé en deux

 en mode écharpe

modèle maison, motif vent de sable, tricoté en 6.0mm (pour la souplesse) ^^

mercredi 10 novembre 2010

Col pour GdC

Ouh la la, que de projets pour GdC, me direz-vous! Et bien oui, il se trouve que j'avais prévu 2 écheveaux de 50g (215 m chacun environs), et qu'après les gants, il me restait plus d'une pelote. Et comme lorsque j'avais demandé à GdC ce qu'on allait faire de cette laine, il m'avait répondu avec sa petite voix : "un truc pour le cou" (les gants ayant été validés par son père), je me suis attelée à la tâche.

Restait donc à savoir ce qu'on pouvait faire pour le cou... une écharpe? non, les petits ne savent pas vraiment les mettre seuls, il leur faut toujours un adulte. Alors le grand col (autrement appelé "snood" par les gens hype) était exactement ce qu'il me fallait et une bonne alternative : y'a juste à enfiler!

Ensuite, le modèle.... Pour une fois, Ravelry ne m'a pas beaucoup aidé... Mais ce n'est pas grave, je reste avec mon idée de col, et j'ai mon super bouquin! :-D

Hop, hop, je me décide pour un point cloqué (LE point cloqué) pour le corps (c'est plus sympa que le jersey, ou le point de mousse, et ça reste masculin), et un point de riz pour les bordures.

Et voilà, yapluka!

Je monte 160 mailles sur des aiguilles 3.0 mm, 4 rangs de points de riz, et c'est parti pour des répétitions sur 8 rangs pour le motif du point cloqué!

Bon, après quelques rangées de motifs, je me demande si ça ne va pas être trop large pour le petit (en plus, il n'est pas vraiment épais), je décide alors de faire quelques réductions de mailles tous les deux rangs.

Après avoir été mis de côté pendant une bonne semaine, il a été terminé le samedi 20 novembre!

 à plat

 et roulé

bon, maintenant, c'est à Clumsy de mettre une photo de la bestiole portée! ;-)

lundi 9 août 2010

Dancing cranes

Non, ce n'est pas un châle mais une étole. Tricotée avec le Zéphir 50 d'Adriafil (achetée durant les soldes chez Tricotin), ce fil est super fin, il est conseillé de le tricoter en aiguilles 2.0 mm, mais comme j'ai choisi un modèle dentelle, je l'ai travaillé en 3.5mm.

Et honnêtement, c'est loooong! Je l'ai commencé le 22 juillet...

Et enfin, le 9 août, je l'ai enfin terminé! 

Au total, j'ai réalisé 6 fois le motif de 28 rangs (au lieu de 3 sur le modèle), mais comme mon fil est beaucoup plus fin, je n'avais pas tellement le choix. 

Après lavage et étirage (blocage donc), tadaaa!!

vendredi 16 juillet 2010

Echarpe branching out

Dexter L. tricote encore et toujours en ce moment.
Voilà qu'elle a fini une écharpe en mohair pour moi (c'est pas vraiment la saison, mais je suis contente). C'est le modèle branching out.
C'est un peu compliqué pour vous la montrer : j'ai fait 2 photos ratées...
Celle là on voit bien le motif

Et sur celle-ci, on voit la couleur réelle

lundi 14 juin 2010

Springtime Bandit

Un écheveau d'Alpaga Cloud (super doux, il faut le savoir, mais super fin aussi)... Qu'est ce que j'allais donc bien faire avec? Une petite recherche sur Ravelry me fait trouver le modèle qui va bien avec la bonne quantité de laine (c'est juste super pratique ce site!)
Me voilà donc partie pour me tricoter un joli châle en maille dentelle (fil prévu en 2mm, tricoté en 3,5mm). C'est encore plus doux une fois monté. Le motif est plutôt sympa à faire. En revanche, quand j'ai fait tombé des mailles en plein milieu, ça m'a beaucoup moins fait rire... Il a fallut que j'aille les repêcher au crochet, et que surtout, je ne me plante pas dans le motif!

Au début, j'avais peur que le travail d'un fil aussi fin ne me prenne des heures et des heures, mais en fin de compte, en 3,5mm, ça monte plutôt bien au début... Parce que forcément, au bout d'un moment on a énormément de mailles par rangée et on a juste l'impression que ça n'en finit jamais!

J'ai commencé un lundi après-midi et terminé le dimanche soir. J'ai utilisé la méthode de fermeture de Jeny Staiman pour plus de souplesse et je trouve ça juste super (même si ça m'a prit la soirée...)

Pour résumer, j'ai tricoté une fois le motif de commencement, puis 8 fois le motif principal et enfin une fois le motif de bordure. J'ai utilisé tout l'écheveau d'Alpaga Cloud de chez Knit Picks (il doit m'en rester quoi, 2 ou 3 mètres max.)

Là c'est en train de sécher sur le lit...
  

jeudi 13 mai 2010

Ishbel ma belle

Qui ne connait pas le modèle Ishbel d'Ysolda dans la blogosphère (des tricoteuses)? Et bien, j'avoue que moi, je ne l'ai découvert que sur le tard et grâce à Carine. J'étais passée lui rendre visite à sa boutique quand j'ai vu cette merveille autour de son cou. Ni une ni deux, je choisis quelque chose de doux et de chaud, la Qina de chez Katia (80% bébé alpaga et 20% bambou). 
Me voilà donc partie pour me tricoter un joli châle! Les débuts n'ont pas été facile, c'est la première fois que je me lance dans ce genre de projet, avec de la maille dentelle et un démarrage sur 3 mailles uniquement.
Après un début pas facile, mon châle est enfin terminé et il est tout doux comme j'aime!