Et non, je ne suis pas partie camper (je trouve qu'il fait trop froid ces derniers temps pour ça). Mais il s'agit du nom d'un châle que j'ai tricoté dernièrement. Je cherchais quelque chose de nouveau, j'ai donc cherché des modèles de châles de forme autre que triangulaire. Pourquoi ce modèle précis? Juste parce que j'ai bien aimé la petite histoire qui allait avec. J'ai donc opté pour un demi-cercle (pour qu'aucune mauvaise langue ne me fasse remarquer que j'ai tricoté une nappe). 

Pour se faire, j'ai utilisé des écheveaux de laine que j'avais filé à la main. La fibre avait été achetée lors de mon petit voyage de l'autre côté de l'hémisphère, en Tasmanie plus exactement. Il s'agit d'un mélange de mérinos et de soie (si mes souvenirs sont bons...)

 

(désolée pour la qualité des photos prises à la lumière artificielle, mais il fait vraiment gris à Paris depuis quelques mois...)

et j'ai fait ça avec (mais il me reste tout de même un peu moins d'un écheveau encore dans mon stock)

Et pour la petite histoire, il s'agit d'éléments de la vie au camping d'Elizabeth Zimmerman (EZ pour les tricoteuses chevronnées). On peut y voir les empreintes de pas de son chat (au centre), puis deux séries de feuilles différentes qui représentent ses promenades en forêt (ou dans les bois), puis sur la bordure la rivière qui la traversait. C'est poétique, non? 

Du coup, moi, ça me faisait penser à mon voyage en van, en camping sauvage, en Nouvelle-Zélande et en Tasmanie (même si je n'ai pas de chat).