Nos agayons

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Sous-catégories

jeudi 18 juillet 2013

Bandanas

Quand Clumsy m'a parlé de faire des bandanas, pendant un instant, je me suis remémorée mon adolescence, dans les années 90... Des bandanas... Je me suis demandée si c'était bien raisonnable...

C'est là qu'elle m'a expliqué que ce n'était pas pour nous, mais pour un petit bout'chou... Aaah... En fait, non, je ne comprenais pas beaucoup mieux. Pour m'éclaircir, elle m'envoie un lien. Là oui, je comprends beaucoup mieux!

Il s'agit donc de faire des bandanas-bavoirs pour que ce soit un peu plus élégant qu'un bavoir tout basique, surtout quand ce n'est plus l'heure d'être à table. Oui, les petits, ça bave tout le temps. 

C'était passablement urgent, elle partait en congés un jeudi et voulait les emmener avec elle car elle voyait la maman sur sa route vers le sud. Donc voilà, nous sommes la veille de départ, le tissu éponge et une partie des tissus est chez moi. Petite séance découpage rapide (en même temps, des triangles, c'est plutôt simple) et je file chez Clumsy lui livrer tout ça.

Un petit projet ultra-rapide à réaliser, et le résultat est là.

lundi 15 avril 2013

Housse pour disque dur externe

Durant l'hiver, le Couz' m'avait demandé si je pouvais lui coudre un petit truc pratique pour son disque dur externe qu'il trimballe souvent avec lui dans son sac à dos.

Après avoir proposé quelques tissus de mon stock, il choisit le pacman que j'avais trouvé chez Spoonflower il ya quelques temps de ça (c'est pour ne pas dire "années").

Chez Toto Soldes, je prends de quoi rembourrer la housse pour que ça supporte un minimum les chocs.

Et après une grosse soirée couture, tadaam! (les photos ont été prises en intérieur, à la lumière artificielle, d'où le côté un peu jauni... c'était en plein hiver, j'avais pas le choix...)

Et comme le Couz' est un pirate dans l'âme, je lui ai mis un petit clin d'oeil discret à l'intérieur de la housse :

samedi 13 avril 2013

Trousse pour moi!

Il y a quelques jours, en allant au Géant des Beaux-Arts, je me suis achetée de jolis crayons de couleur "green". Alors non, ce n'était pas prévu, j'ai juste craqué, j'avais envie de crayons de couleur, ça arrive...

En rentrant à la maison, oh la la, mais c'est nul l'étui en carton (pas très pratique non plus)! Alors quoi? Il me faut une trousse!! Oui, là, tout de suite maintenant!

J'ai profité d'une petite visite chez Clumsy pour lui piquer un petit carré de tissu que je trouvais juste trop joli. Chez moi, trop de bol!! J'ai LE zip de l'exacte même couleur qui va bien.

Quatre coutures plus tard : MA trousse trop belle que j'aime (je me trimballe partout avec maintenant)!

jeudi 11 avril 2013

Hexie un jour, hexie toujours! --Premier épisode--

Hexie? Mais qu'est ce que c'est que ce charabia? 

Avec Clumsy, on s'est décidé à la fin du mois de mars (après réflexion) de se lancer dans un énorme projet à deux. Un projet de longue haleine donc... Clumsy cherchait quelque chose à faire de ses dix doigts le soir, devant la télé, une fois que les enfants étaient couchés et j'ai été séduite par l'ampleur du projet (mon petit côté psychopathe...).

Ce qu'on veut réaliser, une couverture/dessus de lit en patchwork. J'ai décidé de le faire suffisamment grand pour qu'il puisse couvrir mon lit (parce que bon, sinon, c'est nul) qui fait 160x200 cm. Après calculs, il va nous falloir au moins 2650 hexagones en tissu (je dis au moins, parce qu'il y a toute la bordure de l'envers à faire et il y en pour plus de 200 hexies).

On a commencé doucement vers le 23 mars...

Et sinon, comment ça marche tout ça?

Tout d'abord, il faut des gabarits pour la découpe des tissus et pour fixer la forme des hexagones pour pouvoir les coudre les uns aux autres. Pour les plus petits, j'ai démarré avec des gabarits en papier (séance découpage intense!). Et finalement, Clumsy a fait jouer sa plastifieuse pour qu'on ait des gabarits un plus solides et réutilisables (même si mes gabarits papier sont top : j'utilise un papier assez épais).

Bon alors, avec les grands gabarits, on coupe les tissus 

et avec les petits, je vous ai mis les différentes étapes en photo!

 Une fois qu'on en a suffisamment, on les coud ensemble

J'ai fait une première largeur (environ 2 m de long...)

La suite au prochain épisode! :-D

mercredi 14 novembre 2012

Nouveau canapé?

Dans la catégorie "extreme make-over", je demande le canapé! Après plusieurs années de bons et loyaux services (4?), la housse de mon canapé suédois commençait à être un peu élimé à certains endroits, quelques coutures avaient sautées (rien de très voyant, heureusement). Au début, je n'avais jamais pensé à lui faire une petite réfection de façade. Il faut dire que durant sa première année chez moi, je m'évertuais à le recouvrir avec autre chose (couvre lit suédois, tissu indien et autres), et lorsque le Nhom est arrivé, il trouvait ça pas terrible alors on est resté avec le canapé tel quel. Ca nous allait très bien jusqu'à notre visite à la Toison d'Olmes (oui, toujours la maison Michel Thierry) où on a vraiment commencé à réfléchir à l'éventualité de refaire le canapé, au vu de tous les tissus d'ameublement qu'ils avaient sur place. L'un d'entre eux nous plaisait bien, mais ils ne l'avaient plus... On a pensé utilisé les Toiles du Soleil (ça coûte un bras tout de même...), et finalement, sur un "coup de tête", on s'est décidé sur un motif super funky qui allait mettre de la bonne humeur dans le salon.

En fait, on avait beaucoup hésité : est-ce que quelque chose de plus sobre passerait mieux? c'est funky, d'accord, mais est-ce que ça ne va pas nous piquer un peu les yeux (à force)? Mais du coup, si on veut refaire le canapé, on doit en prendre combien de mètres? (parce que bon, on se balade pas non plus avec les dimensions de tous nos meubles avec nous...). Niveau largeur, ça ira? On fait TOUT le canapé ou on fait juste l'assise et les accoudoirs et on met un truc uni pour le dossier? ou tout le canapé sauf les petits coussins?

Bref, on y est resté un petit moment. Mais mon tissu super funky que j'adoooore, je l'ai et il va recouvrir mon canapé qui ne sera plus tout marron tristoune mais super flashy avec des fleurs et plein de couleurs! :-D

Donc pour commencer, une photo de la housse livrée avec le canapé par le suédois :

 

maintenant, imaginez un canapé entièrement recouvert de ce marron chiné (beau, mais triste... )

Et maintenant, le résultat!

Entre ces deux photos, la différence c'est certes la lumière, mais aussi les coussins que j'ai simplement retourné! :-D

 

 détail d'un accoudoir

Alors? Vous aimez? ;)

mardi 13 novembre 2012

Mon bel arbre

Et non, je ne vais pas vous parler verdure aujourd'hui. Juste de mon nouveau rideau, enfin ce qui me sert à séparer les deux pièces que composent mon appart'. Il n'y a pas de porte coulissante (ni de porte tout court d'ailleurs), mais juste un pan de mur qui sépare la pièce à vivre de la chambre. Du coup, lorsque j'ai emménagé, j'avais fait faire un grand rideau par ma môman (oui, à l'époque, je ne m'étais pas encore mise à la couture). Mais lorsqu'avec le Nhom nous sommes allés dans les Pyrénées cet été, nous avons fait un saut chez Michel Thierry, à la Toison d'Olmes. On passait souvent devant (à chaque fois qu'on va voir la famille dans les Pyrénées), mais n'avions jamais eu l'occasion de s'y arrêter. Du coup, là, on a prit notre temps et on y a découvert pas mal de trucs sympas, dont mon nouveau séparateur de pièces! :-D

Alors honnêtement, dès qu'on l'a vu, on est tombé en amour devant ce panneau de 3 mètres de long. 

Le plus long dans la réalisation, ça a été l'épinglage (pour ne pas coudre de travers... ça aurait été dommage), parce que niveau couture, il suffisait de deux looongues coutures droites. Finalement, coudre droit, c'est pas forcément évident, mais grâce à ma super machine de compèt', c'est limite finger in ze nose! Et très franchement, le double entraînement, c'est de la méga boulette! 

Alors voilà, pour ma première réalisation avec ma Pfaff de compèt', j'ai fait deux lignes droites. :-D

Et maintenant, entre mes deux pièces, c'est juste trop beauuuu!

mardi 16 octobre 2012

Petit à petit, on devient moins petit...

Et ce mois-ci, j'ai fêté mon anniversaire. Et pour fêter ça dignement, ma famille m'a fait un cadeau magnifique!! Je vous ai déjà parlé de ma MAC? Une bonne vieille PFAFF 250 (semi-industrielle apparemment) que ma maman avait acheté dans sa jeunesse (donc oui, cette bonne vieille machine a bien 30 ans, je jouais déjà avec quand j'étais petite...). Elle roule super bien (ils construisaient pour durer à l'époque) et vient de se refaire une jeunesse avec une nouvelle courroie. En revanche, en dehors du point droit et de 4 largeurs de zig-zag différentes, elle ne fait pas grand chose d'autre.

Du coup, le Nhom m'a proposé de me faire offrir une nouvelle MAC. Oui, mais laquelle?? Je ne voulais pas d'une machine en plastique comme on en trouve actuellement. Elles sont très bien lorsqu'on s'en sert ponctuellement, mais je les trouve juste trop légère (oui, bon, j'aime bien quand je n'ai pas besoin de courir derrière ma machine pendant que je couds). Alors pendant un bon mois, on a épluché les sites et les forums (le Nhom est devenu incollable en MAC! ;) ). Apparemment Singer s'est endormi sur ses lauriers et Brother produit beaucoup en plastique. Et beaucoup de forums indiquent que la majorité de la production de MAC se fait maintenant en Asie (Chine, Taiwan, Thailande...). On a jeté un coup d'oeil chez Bernina qui produirait encore en Suisse, mais on a appris qu'ils n'y effectuaient que l'assemblage des modèles haut-de-gamme (et honnêtement, leur machines ont l'air sympa, mais coûtent un bras, et avec un bras en moins, ça va pas être facile de coudre...).

Le site de Stecker nous a bien aidé pour réaliser un comparatif des différentes machines qui commençaient à nous plaire. Au début, je pensais juste à une machine qui fasse au moins les boutonnières (oui, parce que du coup, comme la mienne ne les réalise pas, c'était le minimum requis). Et au fur et à mesure qu'on exploitait les différentes possibilités, la surenchère a joué... Et se sont retrouvés dans le top 3 : 2 Pfaff et 1 Janome. Parmi les Pfaff, la C1100 Pro (une semi-pro) et l'Expression Quilt 4.0, et pour la Janome 7700 QCP Horizon.

Alors voilà, après des semaines de visionnage de sites et de forums, on a décidé d'aller visiter la boutique Pfaff dans le centre de Paris, puis un magasin de machines à coudre dans le 8ème (qui devait avoir la Janome et la Pfaff Expression 4.0). Et honnêtement, au Pfaff Center, ils sont polis (ils disent bonjour lorsqu'on entre), mais pas très disponibles (ou alors, c'est parce qu'on est passé un samedi). Et lorsqu'on a finalement réussi à voir quelqu'un... petite déception, c'était une commerciale, une vraie, qui avait toujours autre chose à faire à côté, pas vraiment de temps pour vraiment expliquer ce qui nous intéressait... Bref, au bout d'un moment, on est parti... Finalement, on est allé au Nouveau Comptoir, dans le 8ème. La dame était en train de faire une mise en route pour une personne qui venait d'acheter une machine. Elle me sort quand même l'Expression 4.0 en m'expliquant que pour la Janome, elle l'avait renvoyé au bout de 6 mois parce qu'elle ne lui plaisait pas. Elle me fait une démonstration tranquille avec la Pfaff, m'explique ce qu'il faut m'expliquer. Et par dessus le marché, s'aligne sur les prix du net. Alors avec le Nhom on s'est regardé et on s'est dit : banco! (la table pour le quilting nous a également été offerte, si ça c'est pas la classe!).

Alors voilà, elle ne l'avait pas en stock, mais elle pouvait le commander et la recevoir assez rapidement. Et donc, depuis le 12 octobre au soir, je suis l'heureuse propriétaire d'une Pfaff Expression Quilt 4.0 :-D Je n'ai pas encore eu l'occasion de réellement me faire la main dessus, mais elle est trop belle, elle fait des points vraiment nets et elle possède des petits plus comme la coupure automatique du fil (certes, c'est un gadget, mais on s'y fait très rapidement), l'enfile-aiguille intégré, mais le gros plus, c'est le double entraînement. Enfin, pour l'instant, je suis encore en mode "C'est MON cadeau!!" à sauter partout, à la couver du regard quand je passe à côté et à arborer mon sourire à 100 000 dollars quand j'en parle.

Je ferais un petit billet plus tard (lorsque j'aurai fini ma formation, pour l'instant je suis dans la dernière ligne droite), pour faire un petit point sur cette machine.

vendredi 31 août 2012

Une housse pour ardoise

Toujours pour la rentrée, j'ai fait une housse pour l'ardoise magique pour qu'elle ne s'abîme pas trop dans le cartable. Et pour que ce soit pratique, j'ai fait une pochette devant pour pouvoir mettre les feutres.
Rien de très compliqué, mais on peut voir que j'ai un peu bâclé le travail sur la pochette, le vinyl m'a un peu fait transpiré cette fois.

housse-ardoise.jpg

jeudi 30 août 2012

Une trousse pour la rentrée scolaire

Dans moins d'une semaine mon grand va à la grande école. Je pense que je suis plus stressée que lui. Nous avons eu la liste des fournitures au mois de juin et normalement tout est prêt. Enfin presque, parce que je me suis mis en tête de faire quelques trucs pour cette rentrée parce que c'est plus sympa. Je me suis dis qu'avec les enfants en vacances pendant 3 semaines j'aurais pleinement le temps.
Bien entendu, je n'ai pas compté sur le travail et une fâcheuse tendance à la procrastination les rares moments où j'étais libre :red
Quoiqu'il en soit, je suis arrivée tout de même à faire 2 trucs le soir. Tout d'abord une trousse pour mettre ses jolis stylos :

trousse.jpg

Le tissu a été choisi par mon grand parmi tous mes tissu. Je l'avais acheté il y a presque deux ans au salon Créations & Savoir-Faire

J'ai utilisé le tutoriel de la trousse rectangulaire proposé par Troipom. C'était assez facile, bien que je dois avouer que j'ai dû m'y reprendre à plusieurs fois vu que le motif de ce superbe tissu ne suivait pas la trame du tissu :-C Mais le plus important c'est que le grand est ravi de sa trousse :)

jeudi 7 juin 2012

Veste de printemps

(ce billet date du 29 mars... haha, ça date... j'ai un peu l'impression de dépoussiérer le blog, mais c'est exactement ce que je suis en train de faire!)

Oui, je fais beaucoup dans le printemps ces temps-ci... Il fait beau alors ça inspire! 

Une petite veste vue dans le Burda du mois de mars. Cousue avec un joli tissu bleu à chevrons trouvé chez Stop Tissus (comme d'habitude me direz-vous), et une doublure violette pour le contraste.

Des semaines que le patron a été décalqué et les différentes pièces coupées, il m'a fallut être en bonne condition pour m'y mettre.

Et ça a commencé avec un epic fail ;-( je vous explique, je suis les instructions à la lettre, et commence donc par coudre les devants milieu et les devants côté ensemble, monte les poches à double passepoil zippées, je fais tout bien, lentement (parce que là, c'est du lourd et que je ne voulais surtout pas me planter, découdre et recommencer). J'ai deux magnifiques poches passepoilées zippées cousues sur les deux parties quand je me rends compte que voilà, j'ai cousu les mauvaises pièces ensemble : les dos milieu avec les devants côté.

Raaaaaah!! les boules!! et je n'ai plus assez de tissu forcément pour recouper les morceaux! Double raaaaah! (honnêtement, j'ai faillit en pleurer tellement j'étais dégoûtée!)

Le lendemain, confiante, je retourne chez Stop Tissus avec l'espoir de retrouver mon tissu (il faut savoir que les stocks tournent très vite là-bas). Et là, quand même, petit moment de satisfaction, le rouleau y est encore! *\o/* J'en reprends un mètre (quantité minimale de coupe) et rentre à ma maison prête à ré-attaquer les poches.

Hop hop, je recoupe les morceaux qu'il faut bien (parce que comme j'avais coupé pour ouvrir les poches, les morceaux n'étaient pas récupérables), et je m'y remets (et là, je vérifie 4 fois avant de coudre les pièces ensemble!  

Je m'applique bien, je monte les différentes pièces, ça commence à ressembler à quelque chose, un côté de zip, ensuite les manches (je le dis : je déteste "soutenir" les manches sur le corps). Je passe à la doublure. J'assemble la doublure au reste, finir les manches et finalement, le deuxième morceau de zip (c'est le grand final!)

Mais au moment du grand final donc, je m'aperçois que selon leur méthode, en effectuant la couture du zip, on coup par dessus la poche gauche... RAAAAAH!! Mais quelle bande de quiches chez Burda! Pas le choix, je découds la doublure pour accéder au tissu seul pour pouvoir monter la seconde glissière... Je touchais pourtant au but. Mais bon, ça sera noté pour plus tard, ne pas toujours suivre les instructions à la lettre...

Ma machine ne faisant pas les boutonnières, mes manches ne sont (pour l'instant) pas boutonnables, mais Clumsy a une belle machine à coudre, alors je vais sûrement aller la squatter un peu pour bien finir cette veste.

Alors, dites-moi, vous en pensez quoi? 

lundi 9 avril 2012

Etiquettes de bagages

Attention, je fais un billet : ce fait étant extrêmement rare, je vous conseille de jouer au loto :)
Je ne sais pas si vous avez remarqué ou c'est juste moi mais lorsque j'attends mes valises au carrousel à bagages dans l'aéroport je constate qu'il y a au moins 5 personnes qui ont la même valise que moi. Bon forcément ma valise est noire donc c'est pas très très unique dans son genre. J'ai donc décidé pour le prochain voyage d'avoir une étiquette de valise qui sera (presque) unique : j'ai toujours peur que quelqu'un parte avec ma valise...
Lorsque j'étais tombée sur le tutoriel du site Skip to my Lou, je me suis dis que c'était parfait pour moi... Ou presque parce que je n'ai pas d'imprimante fonctionnelle, ni de tissu imprimable. Heureusement que le site propose également un modèle avec une pochette en vinyle qui permet d'insérer son adresse (ou sa carte de visite).
J'ai pris mon courage à deux mains et voilà le résultat :
etiquette-bagage1.jpg
Bon je sais que ce n'est pas parfait mais c'était la première fois que je cousais du plastique donc ça n'a pas été très aisé mais dans l'ensemble je suis contente de moi. Pour la pochette en plastique, j'ai récupéré les sachets en vinyle des jouets des enfants qui ne servent à rien. Et pour que le pied ne colle pas au plastique lors de la couture, j'ai collé au pied presseur de la machine à coudre du scotch de peintre.
etiquette-bagage2.jpg
Je vais pouvoir crâner aux carrousels des aéroports! ;)

dimanche 4 mars 2012

ô du rose!

Après avoir longuement observé mon (très gros) stock de tissus, je me suis dis qu'il fallait vraiment que je fasse quelque chose avec mon merveilleux coupon de velours milleraies rose. C'est pas du rose flashy, c'est plus dans les tons "rose thé" - me demandez pas pourquoi, mais c'est à ça que je pense quand j'ai la couleur sous les yeux - c'est plus sombre que le vieux rose, mais pas vif... 

Je farfouille dans tous mes Burda et me décide pour un très joli petit modèle de jupe (bah oui, une robe, ça faisait trop... surtout en rose!) dans celui de décembre 2011 : au dessus du genou (mais pas trop), évasé, avec plein de plis!

Dans le modèle original (en cuir), ils avaient mis une doublure, avec mon petit velours, j'en ai pas besoin, ça me fait du travail en moins! haha!

Une jolie petite jupe à porter à la mi-saison, facile à réaliser, et avec des poches!

vendredi 2 mars 2012

Veste à double col

Ca fait depuis que j'ai le Burda de décembre dans les mains que je lorgne ce modèle, mais le niveau de difficulté m’effrayait un peu : 3 ronds et demi dans les critères burdesque, soit "détails particuliers, réalisation assez difficile" (et sachant que 4 est le maximum). Mais voilà, le modèle continuait de me faire de l'oeil, j'avais les tissus pour alors je me suis prise par la main et j'y suis allée! 

Tout d'abord, choisir la bonne taille : 36 ou 38? C'est une veste, si c'est trop petit, ce n'est pas agréable, trop grand, ça se voit... Ca m'a prit un moment, j'ai vérifié sur les vestes du commerce que j'ai à la maison et finalement, j'ai misé sur le 38 (je serais plus à l'aise si je veux mettre un pull...).

Donc, je passe par la phase décalquage de patron, découpe, puis découpe du tissu, de la doublure, de l'entoilage, repassage de l'entoilage sur le tissu... Enfin prête pour la couture proprement dite!

Je fais bien attention à bien lire les explications avant d'attaquer les morceaux. Ca coule tout seul (le dos, les devants, les côtés, les pinces poitrine et même les poches à rabat passepoilées) jusqu'au montage du col, qui m'avait semblé être LA partie un peu complexe de l'ensemble, j'y mets le temps, mais j'arrive au bout! Le hic d'après : les manches! J'ai un peu galéré, fais un essai sur la doublure, décousu et après avoir tenté quelques ajustements,  j'ai finalement appelé ma maman :red qui m'a gentiment expliqué comment il fallait faire parce que je me retrouvais avec beaucoup plus de tissu d'un côté par rapport à l'autre, et il fallait réaliser le montage sans faire de fronces, ni de plis visibles... En terme Burda, ils appellent ça "soutenir" sans plus d'explication (ou alors, j'ai pas tout lu, ce qui est possible aussi).

Bref, j'ai vaincu le montage de la manche sur le corps - 4 fois!! Et là, le moment où on se dit qu'on touche à la fin : le montage de la doublure sur la veste proprement dite!

Honnêtement, je suis super fière de ma pomme! (je ne devrais pas le dire, mais bon...)

Un coupon de lainage bleu marine que j'ai récupéré chez ma maman (oui, encore elle) il y a quelques temps, et pour la doublure, 1m30 de satin polyester trouvés chez Stop Tissus.

Désolée pour la qualité des photos... Il fait finalement toujours aussi gris à Paris! (Et désolée pour la qualité du repassage aussi... :red )

samedi 17 décembre 2011

Pantalon de fin d'année

Ca faisait plusieurs semaines que je devais me coudre un pantalon (deux normalement, mais le deuxième est encore en stand-by) alors voilà, il y a quelques jours, j'ai sorti l'énorme coupon de 3m acheté aux Coupons de Saint-Pierre et y ai coupé deux pantalons, un pour moi, l'autres pour le Nhom.

 c'est le coupon gris (à côté du skaï marron)

J'ai réutilisé le même patron que pour mes deux autres pantalons, et encore avec quelques modifications (je préfère toujours mes pantalons taille basse). Cette fois-ci, je n'ai descendu la taille que de 3,5 cm (et une marge de couture de 1 cm) et la ceinture a été rallongée de 5 bons centimètres de chaque côté et coupée à la largeur du patron (sans marge de couture).

Ensuite, j'ai passé un peu de temps pour trouver le bon tissu pour la doublure ceinture et les fonds de poche. Finalement, j'ai opté pour les petites étoiles sur fond grenat acquis il y a (très) longtemps chez Motif Personnel.

Le tout coupé a traîné quelques jours sur ma table de couture (j'étais occupée avec un autre projet ;-) ) et je m'y suis finalement mise!

Et y'a pas à dire, j'adoooore la coupe de ce pantalon! Il ne boudine pas, il tombe pile poil, je suis super à l'aise dedans et il est encore mieux avec une ceinture plus large et une taille moins basse (oui, 1,5 cm, ça joue). 

Pour l'ourlet, j'ai juste fait un rappel couleur avec une double surpiqûre rouge.

mercredi 23 novembre 2011

La commande de Mr C.

Je vous en avais touché un mot , et ça y est, j'ai terminé la pochette pour Mr C.

Il a choisi le tissu pour la doublure parmi mon stock et a jeté son dévolu sur les légos en vrac que j'avais utilisé pour le pantalon de son fils.

Les dimensions étaient imposées par Mr C., 24x17x7 avec un grand rabat avec fermeture magnétique. Il voulait quelque chose de sobre, Clumsy a été d'accord pour le skaï marron, et une doublure plus funky pour égayer un peu tout ça. 

 devant

 dos

 détail fermeture

 à l'intérieur, une pochette zippée d'un côté, et de l'autre une pochette ouverte avec emplacement à stylo

 au dos, très discrètement, j'ai glissé mon logo perso.

Pour des photos de cette pochette dans la vrai vie, je passe la main à Clumsy et à Mr C. :-)

samedi 19 novembre 2011

Petite balade avec Dexter

Je pense que vous vous doutez que mon billet fait directement écho à celui de ma soeur. Donc oui, nous sommes allées faire un peu de shopping tissus. Et bien entendu j'ai également déjà assez de tissus pour les années à venir même si j'arrivais à coudre toutes les semaines :^^' . Je ne sais pas si nous ne sommes pas un peu folles toutes les deux...
Quoiqu'il en soit, chez Stop Tissus (fabuleux magasin qui ne paie pas de mine) j'ai trouvé plein de choses pour mes petits et pour moi !
Tout d'abord de la polaire d'une très bonne qualité dans de nombreux coloris. J'ai choisi du noir, du prune et du marron glacé (j'entends mon CherEtTendre ricané à côté de moi déjà à l'évocation de cette couleur. Pour lui, il n'y a que 10 couleurs dans ce bas-monde). La polaire noire c'est pour les petits et les autres pour moi :-D . Je trouve que 5€ le mètre c'est plutôt bon marché.
polaire.jpg
J'ai également acheté un peu de polyester blanc pour faire l'intérieur des coussins (oui j'ai un problème de coussins chez moi en ce moment).

Et un carré de ce très beau tissu bleu à 3€ le mètre (Prada, si si je vous assure) :
prada.jpg Et je sais exactement ce que je vais en faire :)


Ensuite j'ai juste acheté un peu de passepoil (oui encore, mais c'est parce que mon CherEtTendre veut également un coussin pouf)
J'ai été totalement raisonnable!

Petite balade avec Clumsy

Ayant un peu de temps ce vendredi, Clumsy et Dexter sont parties se balader dans Paris. 

Notre premier arrêt s'est effectué à Belleville (oui, la vraie station pour y arriver c'est Couronnes, mais nous, nous descendons  à Belleville). Où ça? Mais à Stop Tissus bien sûr! Personnellement, j'ai un stock de tissus tellement énorme que je ne devrais pas avoir besoin de mettre les pieds dans un magasin de tissus pour au moins 2 ans (!!), mais là, c'était pour une commande et je n'avais pas ce qu'il fallait et Clumsy s'est gentiment proposée de m'accompagner pour valider mon choix (la commande provient de son Monsieur à elle, appelons-le dorénavant Mr C. , alors forcément...).

Ca faisait au moins 6 mois que je n'y étais pas allée et honnêtement, les prix ont augmenté! Les tissus à 1€ le mètre se font de plus en plus rares, la majorité des tissus est passée à 2€/m et certains à 3€. Nous sommes arrivés au moment où ils déballaient un arrivage de polaires (plein de couleurs!!) à 5€/m, et ils ont reçu récemment beaucoup de velours de laine et autres lainages à 5€/m également.... J'ai essayé de ne pas craquer, mais bon, un peu quand même.... et pas du tout pour la commande que j'avais!

Après ça, nous sommes parties à Barbès, au marché Saint-Pierre pour un peu de mercerie et pour trouver LE tissu qui allait bien pour Mr C. 

Bref, je vous montre là, une partie de notre butin (la mienne) : 

 De gauche à droite, provenance de Stop Tissus pour les trois premiers, puis des Coupons de Saint-Pierre et enfin, complètement à droite, du Marché Saint-Pierre.

Dans le détail : 

vendredi 11 novembre 2011

Cape

Alors voilà, à mon retour de voyage (oui, je vais en parler encore un peu... vous risquez d'en manger pendant encore quelques posts....), Clumsy m'a remis les deux derniers Burda (octobre et novembre). Et que vois-je dans celui du mois d'octobre? Le modèle d'une très jolie cape! Ca faisait un moment que j'en voulais une, mais je ne trouvais pas LE modèle qui me plaisait vraiment.

Pour la réaliser, j'ai retrouvé un (vieux) coupon de velours de laine gris acheté il y a des années sur un marché et j'ai effectué quelques modifications en créant une doublure intégrale et pas seulement sur la capuche. Pour la doublure, j'ai utilisé ce joli coton pois-pois déjà vu .

J'avoue, l'idée de faire une doublure intégrale avait l'air sympa, mais j'ai sous-estimé la quantité de finition à la main à faire (oui, en même temps, j'aurai pu le faire à la machine, mais ça aurait été moche...). 

Pour l'ourlet, j'ai laissé le tissu brut  parce que je trouve ça beaucoup plus joli. Ensuite pour les boutons-pression, comme ils étaient tout blanc, et que ça se voyait un peu sur le gris, j'ai caché la partie supérieure à l'intérieure du parement de boutonnage et la partie inférieure a été coloriée en gris avec une feutre (oui, je sais, c'est triché, mais ça marche :p )

Alors oui, j'ai encore besoin de mettre un coup de fer pour que ce soit vraiment fini-fini (et pour que ça ait l'air un peu plus pro...) et je vais aller faire ça dès que j'aurai un peu plus de temps. 

J'ai encore plein de projets en cours et plein d'idées en tête!

jeudi 10 novembre 2011

Robe Infinity

J'avais commencé à en parler et voilà, je l'ai faite! La fameuse robe Infinity (que l'on voit partout depuis quelques années sur les blogs anglophones majoritairement et plus récemment, sur le site de Petit Citron qui propose un tuto).

C'est juste super facile à réaliser et maintenant, j'ai MA petite robe noire. J'ai donc utiliser le jersey noir acheté en Australie, ce qui me donne un très joli tombé.

Il y a plein de photos/vidéos sur le net qui montrent toutes les façons possibles de la porter, ici, je ne vous en montre qu'une, mais dites-moi ce que vous en pensez.

L'avantage c'est qu'on peut la porter avec ou sans manche, avec ou sans bretelles, avec ou sans décolleté (devant ou derrière)... et en plus, elle tourne!

lundi 7 novembre 2011

Dexter n'en a pas fini avec son retour...

Oui alors voilà, je suis rentrée, j'ai fait un premier post sur (toute) la laine que j'ai pu ramener de mon trip dans l'hémisphère sud (d'ailleurs, je me suis rendue compte que j'avais oublié deux pelotes achetées à Sydney avec lesquelles je suis en train de bosser... mais bon, on verra ça plus tard...). Aujourd'hui, je vais vous parler des tissus que j'ai ramené d'Australie.

Alors, pourquoi acheter du tissu en Australie? Bonne question! En fait, ce n'était pas spécialement prévu, mais nous sommes restés pas mal sur Sydney et pour m'occuper, j'ai trouvé les boutiques Lincraft (un peu nos Loisirs et Créations à nous, mais puissance 10!!). Et donc voilà, devant l'étendu de leur rayon tissu, j'ai craqué.

Surtout qu'ils ont beaucoup de jersey, de bord-côtes et de mélanges coton-élasthanne. Donc, j'ai pris tout ça (surtout après que Clumsy m'ait envoyé un lien sur la robe Infinity, mais ça, c'est une autre histoire)...

Quelques photos de mon pactole (Il manque les bord-côtes, mais ça, Clumsy s'occupera de vous les montrer! :-D ) :

  tissu à motif aborigène (coton)

  pois-pois blanc sur fond noir (coton)

 du tissu extensible gris

 du jersey de coton

 du jersey bleu canard (oui, alors, la couleur se rapproche plus de celle de la première photo que de ça...)

 du jersey extensible noir (en quantité suffisante pour mon Inifinty Dress en devenir... actuellement, c'est encore à l'état de croquis et de réflexion intense...)

- page 1 de 3