Nos agayons

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Sous-catégories

mardi 26 février 2013

Argh! (teaser inside)

Oui, "Argh!", parce que ça fait longtemps qu'il n'y a pas eu de billets sur le blog et ce n'est pas faute de "créations", mais plutôt de luminosité... Toute la blogosphère s'en est plaint cet hiver : il fait gris (de même que l'hiver, il fait froid, l'hiver, il neige...). Du coup, bah, y'a pas de photo...

Et pourtant, les aiguilles à tricoter ont bien chauffé durant ces quelques mois, en sont tombés des châles, des cols, des pulls (oui oui, tout ça au pluriel, c'est dire!), et du côté de la mac aussi il s'en est passé des choses!

Que faire? Dans l'impossibilité de faire des photos potables, je n'ai pas grand chose à montrer (je sais, c'est nul...). 

Je pourrais vous raconter mon dernier projet en cours. Un tricot commencé il y a quelques jours (le 22 février pour être précis) et que je ne suis pas prête de terminer. La raison de mon pessimisme? Ce n'est pas vaiment du pessimisme, c'est plutôt du réalisme étant donné que je me suis mise en tête de me tricoter un pull à capuche avec des aiguilles 2.0 mm. Non, vous ne rêvez pas, je vais effectivement me tricoter un pull (taille adulte vu que ça sera pour moi), à capuche (bah oui, pourquoi ne pas se compliquer encore un peu plus la vie quand on le peut? ) en 2.0 mm. 

On prend les paris? En combien de temps vais-je bien pouvoir finir ce projet?

mardi 8 janvier 2013

Earth & Stone

** je commence à avoir honte... ce billet date du 25 août!! Mais que s'est-il passé??!! Bon, en même temps, il faut savoir que depuis le retour de ces fameuses vacances dans le sud, on a eu droit à toutes les teintes de gris imaginables sur Paris, ce qui n'est pas très pratique pour les prises de vue... **

Le centre de formation ayant eu la gentillesse de nous laisser 3 semaines de répit cet été entre les deux derniers projets, j'en ai donc profité pour partir en vacances et je n'ai pas oublié d'emmener mes devoirs de vacances : un graaand gilet.

Les vacances se sont très bien passés, nous avions loué un véhicule pour les 3 semaines pour pouvoir nous déplacer plus facilement (soit tricot en voiture au milieu de la nature, le gros kif!!). Nous avons traversé la France pour nous rendre dans le sud, avons rendu visite à la famille du Nhom, avons passé 3 jours à Barcelone, puis sommes restés quelques jours chez les Couz. Des vacances très chargés finalement, mais tellement agréables (même s'il a fait très chaud).

Sinon, pour le tricot, je l'ai démarré le 28 juillet (le 1er jour de mes congés) et aurais pu l'avoir terminé pour le dernier (le 19 août), mais comme je suis très un peu maniaque et qu'un petit détail ne me plaisait pas trop, j'ai détricoté le bord de fin (2 pelotes) pour le retricoter. Du coup, j'ai terminé mon tricot le 24 août... mon objectif aura presque été atteint (3 semaines pour un tricot).

Le modèle Water and Stone de Veera Välimäki (en taille 34 pour moi) est top à tricoter, on démarre du col et on descend. J'ai vraiment aimé, en plus, une fois le motif en tête, il n'y a qu'à se laisser porter. Pour la laine, j'avais prévu le coup lors de notre épopée Down-Under, 13 pelotes de Merino Fleck chez Heirloom (laine mérinos 100% australienne) à tricoter en 4.0 mm.

Une fois terminé, je l'ai laissé traîner un peu avant de le laver pour le bloquer (cette étape n'est carrément pas obligatoire, mais comme je me suis mise en tête de rajouter une doublure, autant avoir les bonnes mesures pour ne pas avoir de mauvaises surprises!). Une fois bloqué, mon gilet est encore plus beau, mais pas encore assez à mon goût, du coup, je cherche dans mon énorme stock de tissus, quelque chose qui irait bien avec, mais quelque chose d'un peu funky quand même...

Mon choix se porte pour ce coupon que j'avais acheté il y a un moment avec Clumsy. Des motifs funky et du rôôse!

Là, j'avoue que pour réaliser la doublure, j'en ai bavé! Le col n'a pas été une partie de plaisir... mais bon, je m'en suis sortie et le résultat final n'est vraiment pas mal! J'hésite à refaire un peu le bas de l'ourlet avec un arrondi qui ne ferait pas rebiquer les coins du gilet... mais je pense que je le ferais lorsque j'en aurai le courage.

Enfin, je suis très très contente du résultat, le modèle est vraiment très joli et avec la doublure, ça va me tenir bien chaud cet automne/hiver!

** et je confirme, ce gilet me tient chaud (et ne laisse pas passer le vent), comme le prouvent ces photos prises en plein mois de décembre... certes, prises dans le sud, mais quand même... **

mercredi 12 décembre 2012

Camping

Et non, je ne suis pas partie camper (je trouve qu'il fait trop froid ces derniers temps pour ça). Mais il s'agit du nom d'un châle que j'ai tricoté dernièrement. Je cherchais quelque chose de nouveau, j'ai donc cherché des modèles de châles de forme autre que triangulaire. Pourquoi ce modèle précis? Juste parce que j'ai bien aimé la petite histoire qui allait avec. J'ai donc opté pour un demi-cercle (pour qu'aucune mauvaise langue ne me fasse remarquer que j'ai tricoté une nappe). 

Pour se faire, j'ai utilisé des écheveaux de laine que j'avais filé à la main. La fibre avait été achetée lors de mon petit voyage de l'autre côté de l'hémisphère, en Tasmanie plus exactement. Il s'agit d'un mélange de mérinos et de soie (si mes souvenirs sont bons...)

 

(désolée pour la qualité des photos prises à la lumière artificielle, mais il fait vraiment gris à Paris depuis quelques mois...)

et j'ai fait ça avec (mais il me reste tout de même un peu moins d'un écheveau encore dans mon stock)

Et pour la petite histoire, il s'agit d'éléments de la vie au camping d'Elizabeth Zimmerman (EZ pour les tricoteuses chevronnées). On peut y voir les empreintes de pas de son chat (au centre), puis deux séries de feuilles différentes qui représentent ses promenades en forêt (ou dans les bois), puis sur la bordure la rivière qui la traversait. C'est poétique, non? 

Du coup, moi, ça me faisait penser à mon voyage en van, en camping sauvage, en Nouvelle-Zélande et en Tasmanie (même si je n'ai pas de chat).

mercredi 28 novembre 2012

Mariposa

Lors de mon week end à Barcelone cet été (sous la canicule), je suis passée chez All you knit is love, une petite boutique de laine. Rien que le nom du lieu sonnait bien. J'y ai trouvé une nana super sympa avec qui j'ai discuté un peu filage (ils y donnent des cours) et j'ai craqué pour deux écheveaux de laine teintes à la main (baslace 800) de Greta and the fibers, un merveilleux mélange d'alpaga et de soie (70/30), un pour ma SIL (sista in law) et l'autre pour moi. Je ne savais pas encore quel modèle j'utiliserai pour cet écheveau tout doux, mais en rentrant, et en fouillant sur Ravelry, j'ai trouvé un châle super joliii.

Mariposa, qui veut dire papillon, est un modèle super facile à suivre, très bien écrit. Ma môman qui l'a vu m'a demandé le patron que j'avais imprimé et après lui avoir expliqué le montage des mailles et des différents points à utiliser, en a déjà tricoter deux de son côté! J'ai terminé ce châle début octobre et j'ai mis un peu de temps avant de le bloquer, mais ça y est, il est prêt! 

vendredi 8 juin 2012

mini châle texturé

Oui, je trouve encore le temps de tricoter, malgré ma formation, mais je me choisis de petites choses facile à réaliser, qui n'ont pas besoin beaucoup de réflexion, il me suffit de me mettre en mode automatique. (en même temps, là, ça ne faisait pas longtemps que j'avais commencé la formation... depuis, c'est un peu le désert...)

Voici donc un petit châle triangulaire tout simple qui alterne du jersey et un motif super simple à mémoriser : 1 maille glissée, 1 maille tricotée, 1 jeté, et on passe la maille glissée par dessus la maille tricotée et le jeté.

J'ai utilisé l'écheveau de laine que j'avais teint en même temps que pour le leafy bow. Un joli vert sombre que j'ai intercalé avec le vert clair qui me restait du leafy bow.

Ca nous donne un joli petit châle rayé avec effet de matière.

J'aime beaucoup l'association des deux couleurs, c'est vraiment un mini-châle, juste la taille de faire le tour du cou et c'est tout... Ca irait sans doute mieux à une petite fille... faut voir...

mercredi 6 juin 2012

Snow White II

(ce billet date du 28 mars... rah la la... avec la météo super moche, la formation, j'avais presque oublié que ce billet n'avait pas encore été publié...)

Lorsque j'ai acheté cette laine à la Lainière, je savais exactement ce que je voulais faire avec : un nouveau Snow White. J'aime beaucoup ce patron et depuis que j'en avais tricoté un, je savais qu'il m'en faudrait un autre.

Donc, 7 pelotes d'un laine inconnue (pas d'étiquette), mais douce et légèrement "poil-poil". Ce n'était pas forcément mon 1er choix, mais de l'autre, il ne leur restait que 4 pelotes donc pas assez pour mon projet. Du coup, je me suis rabattue sur cette laine-là qui avait à peu près la même couleur (que j'aime beaucoup).

Tricoté en 4.5 mm, j'ai beaucoup avancé sur ce pull durant mon week end à Amsterdam (le soir, en papotant avec les copains). Et là, ça y est, il est terminé! Ca m'aura prit une petite semaine, donc c'est un projet plutôt rapide à réaliser (il faut aimer les côtes 2x2 en revanche).

mardi 5 juin 2012

Buttercup

J'ai rarement tricoté pour les beaux jours parce qu'on a toujours cette idée reçue que le tricot, c'est pour l'hiver, pour lutter contre le froid... Et en fait, pas forcément. Beaucoup tricotent du coton et du lin pour le printemps/été.

Du coup, avec une grosse pelote de laine fine (je ne sais plus trop ce que c'est exactement... mais pas du coton ou du lin, ça c'est sûr) que j'ai récupéré chez ma Môman, je me suis décidée sur un Buttercup (modèle que je lorgne depuis que je me suis mise sur Ravelry).

Un joli petit modèle tricoté en top-down, avec un col carré avec motif vague, de petites manches... bref, une petite tunique idéale pour le printemps.

La laine est grise argentée, avec un petit effet chiné léger.

Tricotée avec le fil doublé, en aiguille 3.5mm.

(désolée pour les photos, sans aucun gros plan sur les détails, mais la séance a duré 2 minutes montre en main...)

vendredi 6 avril 2012

Mademoiselle/Madame Tabi (de printemps)

Huhu! Mademoiselle ou Madame alors? Pour être politiquement correcte maintenant, il faudrait que je mette du Madame à toutes les sauces, mais le politiquement correct et moi, ça fait deux et puis j'aime bien ce mot "Ma-de-moi-selle". On prend son temps pour le prononcer (ou pas, d'où les 'Mam"zelle" en tout genre). 

J'y ai tenu à ce Mademoiselle (jusque tard), mais maintenant, la barre de la trentaine passée, ça ne me dérange plus tant que ça qu'on m'appelle Madame. Enfin, il faut dire qu'étant d'origine asiatique, les gens ont du mal à nous donner un âge. Il y a encore quelques jours, une personne m'a accosté dans la rue pour me demander un renseignement et m'a tutoyé d'emblée (ce n'était pas un jeune, et honnêtement, ça m'a un peu choqué... pas beaucoup, juste un peu).

Bref, tout ça nous emmène un peu  loin du sujet principal de ce billet qui est que je me suis tricotée des chaussettes tabi comme pour le Nhom! *\o/*

Avec les mêmes laines (il m'en restait, vu qu'il ne voulait que des chaussettes basses), les mêmes paires d'aiguilles circulaires en 2.5 mm et la même technique : 2 paires en même temps. Ca m'a prit 5 jours à peu près, je les ai réalisées basses également mais à ma taille cette fois-ci! 

Et pour éviter que le Nhom ne me les pique par inadvertance, il a fallut que je fasse une différenciation entre nos chaussettes, du coup, j'ai opté pour les talons d'une autre couleur. Le modèle a été bidouillé à partir de celui du Nhom, avec les côtes 1x1 au niveau de la voûte plantaire.

vendredi 30 mars 2012

Mr Tabi de printemps

Dès mon retour du week end Lille/Burxelles (oui, ce même week end, nous sommes partis nous gaver de gaufres à Bruxelles), je me suis attelée à la tâche : tricoter des chaussettes au Nhom avec la laine achetée à Lille (la Super Extra de Annell, en vert chiné et bleu/noir chiné).

Et comme il n'aime qu'un seul modèle de chaussettes (les tabis), j'ai décidé de tricoter les deux paires en même temps, soit quatre chaussettes d'un coup sur mes aiguilles circulaires de 2.5 mm.

Et cette fois-ci, le Nhom m'a demandé des chaussettes basses, un peu comme des soquettes pour les mettre durant le printemps et l'été, et je me suis exécutée.

Ca m'a prit 4-5 jours à finir (et oui, basses, ça a été plus rapide) et le Nhom est ravi de ces nouvelles chaussettes.

Je ne vous mets que les photos des bleues, pour les vertes, ce sont exactement les mêmes mais en vert :-D

mercredi 28 mars 2012

La lainière

Le week end du 10 mars, j'ai testé pour vous : la Lainière de Wazemmes à Lille! Après des mois de privation (si si, aucun achat depuis mon dernier voyage qui remonte à octobre déjà...), j'ai profité d'un déplacement professionnel du Nhom à Lille pour aller visiter cet antre pour tricoteuses chevronnées.

On en entend beaucoup parlé sur les forums, c'est l'endroit incontournable si vous êtes de passage à Lille. Bah forcément, j'y suis passée et j'y suis restée une petite heure. Le personnel est très aimable et très à l'écoute (surtout, ils s'y connaissent). Il y a de la laine partout, du sol au plafond. Niveau qualité, on trouve de tout (mais pas mal d'acrylique tout de même), de la laine pure, des mélanges, des fils fantaisie, de la layette... et même de la mèche à filer/feutrer. Et tout ça à des prix très raisonnables. Les prix sont affichés pour 50g et varient entre 1€ et 4€ (grand max!). 

Du coup, je me suis un peu lâchée et j'ai pris de quoi faire trois pulls et trois paires de chaussettes (dont un pull et deux paires de chaussettes pour le Nhom, faut bien compenser le fait qu'il m'accompagne à chaque fois). Et un peu de mèches... surtout de l'écru, je voudrais essayer de la teindre avant de la filer, juste pour voir...

Mon chéquier ne m'a pas dit merci, mais ça valait le coup! :-D (mais honnêtement, vu la quantité de tricots que je peux réaliser avec tout ça et la qualité qui va avec, je suis tout de même très contente de mes achats)

 Et voilà mon butin!

Vous ne me croyez pas, hein? Et vous avez bien raison! Là, c'était juste mon butin réduit au minimum, en fait, j'ai ramené tout ça de Lille : 

 poum poum poum....

mercredi 29 février 2012

De la layette pour une poupette

** Ce billet date du 20 février... il s'en est passé des choses depuis! **

Il y a une semaine j'ai échangé quelques mails avec ma copine B. qui attendait un heureux évènement. Honnêtement, je me disais que j'avais le temps, que la poupette n'arriverait pas tout de suite... Que j'avais un petit mois devant moi pour lui préparer quelquechose... Quelle ne fut pas mon erreur! B. m'annonce que la poupette est prévue pour le 22! 

Je n'avais vraiment plus beaucoup de temps! Je cherche un peu sur Ravelry et finalement je me cale sur une valeur sûre, un modèle déjà réalisé pour une autre boulette l'an dernier.

Pour le choix de la laine, je fouille dans mon stock (une de mes résolutions de cette année : pas d'achat de laine tant que j'ai un stock un peu trop conséquent!). Niveau couleur et qualité, mon choix se porte sur le cachemire de Colourmart que Clumsy m'avait offert. Il me restait du mauve, du violet et du prune. Certaines couleurs durcissent les traits (mais tout ça est très subjectif). Je pars alors sur le mauve et pour ne pas que ce soit trop fade, j'ai rajouté des rayures avec du violet pour relever tout ça.

Le résutat est plus que satisfaisant! Le fil a été doublé pour être travaillé en 3.5mm. Et c'est super doux! (le Nhom a adoré le toucher!!)

Pour aller avec, des petits chaussons dans les mêmes couleurs, tricotés en fil simple en 2.5mm.

Et depuis dimanche soir, B. annonce que la petite Z. passe sa première nuit avec ses parents! Youpi!!

Pour parfaire le petit colis, j'ai rajouté quelques douceurs pour les parents : du chocolat noir et du thé (chinois, japonais et indonésien, à base de gingembre). Le paquet est parti et bien réceptionné.

 Ces derniers petits chaussons seront pour plus tard vu qu'ils sont un peu plus grands.

vendredi 3 février 2012

My Heaven

Sous ce titre anglais se cache un châle que j'ai trouvé sur Ravelry il y a quelques semaines. Construit sur le même principe que le Rock Island, c'est-à-dire qu'on démarre avec la bordure (celle-ci étant légèrement plus large que celle du Rock Island), puis on récupère les mailles pour finalement construire le triangle. L'avantage de ce modèle est qu'il est gratuit!

Tricoté en aiguilles n°4.0, avec du bébé lama noir acheté lors de mon dernier voyage à New York. J'ai effectué quelques modifications par rapport au patron d'origine, surtout au niveau de la taille du châle. N'ayant pas suffisamment de longueur de fil, j'ai décidé de n'effectuer que 18 répétitions de la grille B du patron de chaque côté au lieu de 22, et il ne me reste que quelques mètres de fils (je me dis que j'ai bien fait de réduire la taille du châle!).

Ce modèle est relativement facile à réaliser. Démarré le 16 janvier (je voulais un projet en cours pour partir à la montagne, d'où le silence radio durant toute la semaine passée), je l'ai terminé durant le week end suivant (heureusement que j'avais emmené autre chose à faire sur place...).

De retour dans mon nid, je l'ai bloqué et il est vraiment tout beau! La question maintenant, c'est "qui n'en veut??" :-)

    

mardi 17 janvier 2012

Leafy Bow

Toujours dans la liste de mes commandes post-Noël, j'avais une demande de Belle-Soeur (BS). Lorsqu'elle m'avait emmené au marché de Uzès un samedi matin, nous étions passées dans une petite mercerie (désolée, je ne me souviens plus vraiment du nom... mais c'était très joli), et parmi les quelques modèles exposés, il y avait une petite écharpe/cache-col qui se fermait par une boucle (un modèle très vintage et déjà vu sur Ravelry). Elle le trouvait très joli en vert.

Forcément, moi du vert, je n'en ai pas beaucoup dans mon stock... En revanche, de la laine à teindre, il m'en reste encore quelques écheveaux! Alors ni une ni deux, je teins deux écheveaux (pour avoir le choix) en vert et je dois vous dire que j'adoooore le résultat!

Pour la petite écharpe, j'ai pris le vert clair qui me fait penser à un vert un peut citronné. Une fois encore, j'ai presque suivi le modèle à la lettre. J'ai modifié le nombre de maille pour le corps de l'écharpe et après avoir lu quelques commentaires, j'ai préféré monté la deuxième feuille à part, avec sa boucle avant de la coudre à la première partie.

Le modèle est super chou (de mon humble avis) et super rapide à réaliser (à peine une journée sans compter la teinture). Tricoté en 3.25mm.

lundi 16 janvier 2012

Bleu Annis

Dans ma To-do liste rapportée du Sud, il y avait une commande de Beau-Papa (BP) pour la Mamie. Il m'a demandé un petit quelque chose pour lui réchauffer un peu les épaules durant l'hiver. Ce qu'il faut savoir c'est que la Mamie habite dans les Pyrénées et que oui, les journées et les nuits y sont fraîches.

Alors j'ai regardé dans mon stock, demandé l'avis du Nhom pour la couleur et ai cherché sur Ravelry un joli petit modèle. J'ai finalement opté pour l'Annis, un modèle qui a été adopté pour le blogosphère tricotesque depuis un bon moment maintenant. La nouveauté pour moi, c'est qu'il faut faire des noppes (sorte de bouboules intégrées au tricot)!

Un tricot super rapide à réaliser, ça m'a prit deux jours et j'ai presque suivi le modèle à la lettre... Tricoté en 5.0mm avec la Gloss Lace de Knit Picks en ultramarine.

dimanche 15 janvier 2012

Bonnet express

Après m'avoir vu réchauffer les têtes de ses deux petits, puis le cou de sa belle, le beau-frère du Nhom (mon beau-frère par alliance donc...) - on l'appellera BFN - a profité des fêtes de fin d'année pour me passer commande d'un bonnet tout simple : pas de rebord, pas de fioriture, un bonnet SIMPLE.

Hmm... j'ai farfouillé dans Ravelry et finalement, j'ai trouvé un modèle ultra simple et donc super facile à réaliser!

J'aurai pu le terminer dans la journée si je n'avais pas eu à tout défaire jusqu'au début des diminutions... mais il me semblait un peu court, alors j'ai décidé de le rallonger un peu (dans le doute).

Tricoté avec de la Pronostic+ de chez Phildar qui traînait dans mon stock (oui, je sais que je dis souvent que l'acrylique c'est le mal, mais bon, là, ça me semblait bien adapté... Je pense que BFN veut s'en servir pour aller courir...), avec des aiguilles 3.25mm.

dimanche 8 janvier 2012

De l'art du blocage

Lorsque j'ai commencé le tricot, je n'avais aucune idée de ce qu'était le blocage. D'ailleurs, mon tout premier châle n'a jamais été bloqué et je pense que ça se voit un peu... mais comme la laine est un peu épaisse, ce n'est pas très grave. En revanche, dès qu'on tricote de la dentelle, il faut impérativement bloquer l'ouvrage parce qu'une fois le tricot terminé, ça ne ressemble pas à grand chose... C'est tout fripé, tout pas beau, on ne voit pas les motifs. Et sur les tricots "classiques", le blocage sert à lisser les mailles, faire ressortir les motifs comme les torsades par exemple et surtout de mettre le tricot à la bonne taille!

Il y a plusieurs méthodes, moi j'utilise celle qui nécessite beaucoup d'épingles... ;-( (oui, il existe des kits pour bloquer les ouvrages plus joliment, mais c'est en rupture de stock depuis quelque temps déjà...)

Bref, ce que fais : je fais tremper mon ouvrage dans de l'eau chaude (du robinet, ça suffit) avec un peu de mir laine (j'en profite pour laver un peu). Ensuite, faut essorer sans tordre, je presse à deux mains et pour éviter que ça ne dégouline de partout, j'enroule l'ouvrage dans une serviette éponge et je piétine pour que absorbe bien le maximum d'eau.

Ensuite, c'est la mission mousse +  épingles. Ce sont des morceaux de mousse d'un tapis de jeu pour enfant que j'utilise (j'ai récupéré ça chez Clumsy, c'est super pratique). Et là, le plus dur reste à faire : épingler le tricot aux dimensions désirées, quitte à tirer assez violemment dessus. J'ai tendance à me battre avec des morceaux de mousse qui se relèvent, parce que forcément j'en ai pas assez et que je suis obligée de recourir au système D. 

Mais finalement, ça se passe plutôt bien, j'ai réussi à bloquer tous mes châles comme ça.

En revanche, ce qu'il faut savoir, c'est que cette technique ne marche qu'avec ce qu'on appelle les fibres naturelles, c'est-à-dire, toutes les fibres animales, et pas du tout avec l'acrylique.

Alors pour celles qui voudraient bloquer un ouvrage tricoté en acrylique, il existe la technique "vapeur" qui contrairement à l'autre n'est pas réversible (du tout!). Je ne l'ai jamais tenté (en même temps, je n'utilise que très très rarement de l'acrylique), mais apparemment, on utilise la vapeur du fer à repasser pour tuer la fibre acrylique (d'où le côté irréversible de ce blocage). On étire aux dimensions voulues et hop! un coup de vapeur et c'est fini. L'avantage, on n'est pas obligé de rebloquer après chaque lavage...

Sur les photos, il s'agit du cadeau de Noël de Clumsy : un joli Rock Island tricoté avec de la laine Pierrot Yarns, bleu marine. Tricoté en aiguilles n°4.

samedi 7 janvier 2012

Sweetheart Possum

Pour mon court séjour dans le sud, j'avais emmené mes devoirs de vacances. Quelque chose de pas trop encombrant pour les quelques heures de trains qui m'attendaient. Je me suis décidée pour des chaussettes, deux pelotes de Naturally Waikiwi Prints que j'avais acheté à Wanaka dans l'Ile du Sud. Je me répète, mais c'est un bonheur de douceur! C'est super agréable à tricoter et là, j'ai trouvé un modèle qui me plaisait sur Knitty.

Tricotées avec mes aiguilles circulaires en 3.25 mm, j'ai utilisé ma technique préférée en montant mes deux chaussettes en même temps (bye bye SSS! - second sock syndrom -), en commençant par les orteils (je préfère les patrons qui préconisent le "toe-up", ça permet de gérer la quantité de laine qu'on utilise).

Et forcément, j'ai tricoté, arrivée à la fin, je me suis rendue compte que mes chevilles seraient un peu à l'étroit (oui, on a de grosses chevilles dans la famille, mais pas le melon! :^^' ça arrive...). Alors hop, détricotage jusqu'au talon ;-( et on recommence en ajoutant deux mailles endroit de chaque côté du motif central, et là forcément, ça va mieux. ;)

Ce qu'il faut retenir de ce modèle, une technique pour le talon que je ne connaissais pas. Pour résumer, on tricote le bien et la cheville d'un seul tenant et on s'occupe du talon après coup (il faut tricoter un demi rang dans un autre fil là où on veut commencer le talon, retricoter ce demi-rang avec le fil principal et continuer). Et lorsqu'on va enfin tricoter le talon, on retire le fil et on récupère les mailles.

Cette technique est vraiment pas mal... Je vais me la garder sous le coude...

Enfin mes chaussettes sont terminées et j'en suis très contente! Il me reste de la laine des deux pelotes, je m'en servirai pour un petit projet (plus tard...)

mardi 20 décembre 2011

Chunky

Je ne tricote pas souvent avec de grosses aiguilles mais là, j'avoue que c'était vraiment chouette de voir que ça monte tout seul! :-D

J'ai utilisé ma pelote de Tui (oui, je n'en avais acheté qu'une parce que je ne roule pas sur l'or mais qu'en même temps, je m'en serai voulu d'être passée à côté...) qui est une vrai tuerie : 70% NZ mérinos, 15% NZ cachemire et 15% possum. Alors oui, c'est super doux, la couleur est très "nature" et en plus c'est une laine mèche! Bref, je suis fan!

Donc un petit patron de mon crû (il a fallut que je fasse et défasse plusieurs fois ce bonnet pour arriver à un résultat satisfaisant), et hop, un joli bonnet tout doux et tout chaud pour passer l'hiver!

-- Edit du 22 octobre 2012 --

Je partage ci-dessous mes notes pour réaliser ce bonnet (désolée si ce n'est pas clair, mais comme j'ai tendance à tricoter en anglais, du coup, je prends des notes en anglais et je galère un peu avec les termes français...)

avec des aiguilles 6.0 mm, monter 56 mailles, joindre pour tricoter en rond.

tricoter 8 rangs en côtes 1x1

rang 1: ajouter 14 mailles envers de façon à obtenir 10 fois (1m endroit 6 m envers) --> 70 m (la dernière répétition : 1 m env. 5 m. end)

rang 2: * maille croisée (i.e : mettre 1 m. en avant sur une aiguille à torsade, tricoter la prochaine m. en m.envers, puis tricoter la m. sur l'aiguille à torsade en m. endroit), 5m. envers * -- répéter jusqu'à la fin de la rangée **

répéter le rang 2 environ 40 fois (si vous voulez que le bonnet soit "slouchy", sinon, environ 20 fois pour un bonnet classique).

ensuite, réaliser une diminution après chaque m. endroit en tricotant 2m. ensemble à l'envers jusqu'à ce qu'il ne reste que 10 mailles (uniquement des m. end)

faire passer le fil du tricot à l'intérieur des mailles restantes, serrer, rentrer le fil, et voilà!

lundi 19 décembre 2011

Skelf

Je ne sais plus si j'en avais parlé ou pas, mais j'ai reçu le nouveau livre de Ysolda Teague 'Little Red in the City" il y maintenant quelques mois et je le lis régulièrement depuis que je suis rentrée. Ce n'est pas un banal livre de tricots, il y a de jolies photos, sept modèles différents (oui, ça peut paraître peu, mais vu le travail qui a été fait pour chaque, c'est quand même pas mal!), et surtout des explications très poussées sur la façon de se tricoter un pull à sa taille, en simple, le pull parfait.

Elle y explique quelques techniques de montage de mailles, l'avantage et surtout la nécessité de tricoter des échantillons (je n'en tricote jamais ou presque, j'ai honte... :red ). Et donc, chaque modèle est proposée de la taille 30" (ou même parfois 28") à la taille 60"!! Bon, il s'agit du tour de poitrine du modèle terminé ce qui équivaut à un tour de poitrine entre environs 75 cm jusque dans les 150 cm.

Les indications sont données pour chaque taille, elle y donne des possibilités de modifications à sa propre morphologie, bref, ce livre est une mine d'or! Et le petit plus, c'est qu'elle fournit un code dans chaque exemplaire qui nous permet d'aller récupérer la version électronique du livre sur Ravelry. Ce qui pour moi est juste génial : pas besoin de gribouiller sur le livre et lorsque je tricote un modèle, je n'utilise que les pages qui m'intéresse!

Bref, tout ça pour dire qu'après un mois de cogitation, je me suis enfin décidée à tricoter mon premier modèle tiré de ce bouquin, le Skelf!

J'ai réutilisé la laine du Short Row Sweater (oui, finalement, celui-là, je l'ai défait... il était quand même beaucoup trop large pour moi... ) et me suis lancée! Démarré le 26 novembre, et terminé le 2 décembre (le col m'aura fait suer!).

Le corps et les manches sont tricotés en rond (et pour les manches, je les ai tricotées en même temps sur la même paire de circulaires). Le côté sympa c'est que le pull est tricoté sur l'envers, une fois terminé, on le retourne et tadaa! on voit bien le motif qui ressort.

Finalement, il a été relativement rapide à tricoter, mais le col m'a prit un temps certain... 

Alors, certes, avec une laine unie, on verrait beaucoup mieux le motif, mais moi il me plait comme ça.

jeudi 15 décembre 2011

Rock Island

Alors voilà, la semaine dernière, je me promenais sur Ravelry (retrouvez moi sous le pseudo dexterL) et là, je tombe en extase devant l'un des derniers modèles publiés par Brooklyn Tweed. Le hic, c'est que contrairement à la majorité des modèles que j'utilise, celui-ci est payant... hmm... tout ça ne m'arrange pas forcément... Ce n'est pas très grave, me dis-je alors, je peux toujours me l'offrir pour les fêtes de fin d'année! Mais avant de me lancer, je demande conseil auprès de Clumsy, pour voir si ça vaut le coup, si le modèle est vraiment aussi sympa que je le pense (ou si j'ai vraiment mauvais goût... ça peut arriver!) enfin tout ça quoi.

J'ai eu du bol, Clumsy a été très emballée par le modèle également et hop! dans la foulée me dit que ça sera mon cadeau (ça lui évite aussi de se creuser la tête) et que si si, c'est bon, c'est fait! Ca s'est passé super vite, j'ai à peine eu le temps de m'en rendre vraiment compte! Bref, j'étais super super contente jusqu'à ce qu'elle me dise qu'il fallait que je patiente jusqu'au 25 ;-( qu'elle m'enverrait le .pdf par mail programmé... Alors vous vous en doutez, j'ai négocié : un châle (ce modèle même) pour elle si j'ai le patron tout de suite parce que voilà, je n'ai plus de projet en cours (enfin si, un, mais c'est pas pareil....) et il faut que je m'occupe...

Il nous reste encore 10 jours avant le 25, vous en déduisez donc que Clumsy a cédé, sinon, je ne vois pas vraiment l'intérêt de ce billet.

Et oui!!! Elle a cédé! J'ai eu le patron et j'ai démarré mon châle dès le lendemain. Je savais exactement quel fil j'allais utiliser : la Tosh Lace que j'avais acheté lors de mon petit voyage à New York en mai dernier, chez Knitty City.

 coloris Oxblood

Démarré le 8 décembre, tricoté en aiguilles n° 4, je l'ai terminé le 13 en début de soirée (je le dis franchement, ça a été une petite obsession...). Et je l'ai bloqué dans la soirée.

Ce qu'il faut savoir sur ce modèle c'est que contrairement à tous les autres châles que j'ai pu tricoter, celui-ci démarre par la bordure (tricotée à part, ça m'a parut looooong!) et finit par des rangées de plus en plus courtes au centre. J'ai beaucoup aimé le tricoter et finir de plus en plus vite c'est quand même plus rigolo que de terminer par des rangs de plus en plus longs...

Bref, le blocage s'est bien passé (même si j'ai galéré parce que je n'ai pas assez de mousse... la preuve en image)

Et maintenant, bloqué : 

La Tosh Lace est vraiment agréable à travailler, fournie dans une quantité plus que suffisante (114g pour 868m), il m'en reste encore 53g!

- page 1 de 6